Résumé
Les auteurs présentent les résultats d’une étude sur la présence de la pleuropneumonie contagieuse caprine (PPCC) en Turquie orientale. À cette fin, une surveillance clinique a été exercée sur le terrain, ainsi qu’une surveillance des abattoirs régionaux ; les lésions suspectes ont été systématiquement envoyées aux laboratoires régionaux pour analyse. Lors de cette étude, l’agent causal de la PPCC, Mycoplasma capricolum sous-espèce capripneumoniae (Mccp) a été détecté par culture et amplification en chaîne par polymérase spécifique dans 37,5 % (12/32) des échantillons de poumon prélevés sur des chèvres provenant de dix cheptels différents. L’agent a également été isolé dans 2 des 13 échantillons ovins analysés (un échantillon de poumon et un écouvillon nasal). Mycoplasma capricolum ssp. capripneumoniae a été isolé en culture pure ; une caractérisation moléculaire plus précise a ensuite été réalisée. Cet isolat de Turquie orientale est très proche d’une autre souche d’origine turque, ainsi que des souches de Mccp isolées en Tunisie. L’isolement de Mccp dans des lésions pulmonaires de mouton remet en cause la spécificité d’hôte de cet agent pathogène. Il alerte également sur le risque que Mccp peut représenter pour la faune sauvage de la région. Les auteurs considèrent que ces résultats devraient inciter à conduire des analyses du risque appropriées en Turquie et dans les pays voisins.
 
Mots-clés
Amplification en chaîne par polymérase – Caprin – Caractérisation moléculaire – Chèvre – Isolement – Mycoplasma capricolum ssp. capripneumoniae – Mycoplasmes du groupe « mycoides » – Ovin – Petit ruminant – Pleuropneumonie – Pleuropneumonie contagieuse caprine – Turquie – Turquie orientale.