Résumé
Les auteurs présentent les résultats d’une analyse comparative effectuée sur229 spécifications techniques décrivant les 33 bonnes pratiques d’élevages applicables dans 10 domaines, telles que définies conjointement par deux organisations internationales ainsi que par les Services chiliens de l’agriculture et de l’élevage. L’étude visait à établir des indicateurs épidémiologiques et à évaluer les effets de leur utilisation sur les programmes de prévention, de prophylaxie et d’éradication des maladies animales. L’information recueillie a été analysée au moyen de tableaux de fréquence et de tableaux comparatifs. L’analyse a fait ressortir que 11 de ces bonnes pratiques d’élevage ainsi que 65 spécifications techniques pouvaient être appliquées telles quelles dans les programmes de prévention et de prophylaxie. En revanche, aucune spécification n’intégrait de système d’évaluation recourant aux indicateurs épidémiologiques de morbidité et de mortalité. L’étude a également examiné les registres d’élevage de 292 exploitations de type familial, situées dans la région du Sud du Chili, qui participaient au programme pour des « Établissements d’élevage certifiés », dont l’objectif était d’encourager l’adoption des bonnes pratiques d’élevage. Plus de 90 % des établissements étudiés adhéraient effectivement aux bonnes pratiques, mais le contrôle des déplacements d’animaux restait insuffisant (30 %-35 % des élevages ne réalisaient aucun contrôle).
 
Mots-clés
Biosécurité – Bonne pratique d’élevage – Établissement d’élevage certifié – Indicateur épidémiologique – Programme de prévention et de lutte – Santé animale – Spécification technique sanitaire – Système d’élevage.