La détection de Salmonella dans le cadre de la production primaire de volailles revêt une grande importance dans l’Union européenne (UE), dans la mesure où la lutte contre cette zoonose repose en grande partie sur l’objectif de réduction de la prévalence au niveau des sites d’élevage. Dans ce contexte, la réussite de la détection bactériologique dépend du choix d’une procédure d’échantillonnage appropriée et d’une méthode de culture suffisamment sensible. Dans les élevages de volailles, des échantillons composites naturels constitués de matière fécale, de litière et de poussière forment généralement une matrice d’échantillon de choix. Dans les systèmes d’élevage au sol, l’utilisation de pédisacs pour la collecte de matière fécale est la méthode préconisée. Il existe un large éventail de méthodes de culture, mais c’est la norme ISO 6579:2002 (Annexe D) qui est actuellement suivie dans l’UE pour la prise d’échantillons dans l’environnement des volailles. Les auteurs examinent en détail les différentes méthodologies d’échantillonnage et de culture des Salmonella pratiquées dans les élevages de volailles. Sont également abordées les méthodes d’échantillonnage et de tests pour les couvoirs, les oiseaux vivants et les carcasses de volailles.
 
Mots-clés
Échantillonnage – Enrichissement – Isolement – Milieu de culture – Poulet – Pré-enrichissement – Salmonella – Union européenne – Volaille.