Le changement climatique est l’un des nombreux facteurs susceptibles d’influencer l’évolution future de l’agriculture et de la production et la santé animales en Australie, surtout lorsque ce changement interagit avec d’autres facteurs tels que la dégradation de l’environnement, les systèmes de production animale intensifs, l’expansion de la démographie humaine et l’urbanisation à outrance. Malgré le climat rigoureux et variable en Australie, l’élevage et la production animale ont pu s’y développer avec succès et conquérir des marchés d’exportation un peu partout dans le monde. L’excellent statut sanitaire des animaux d’élevage en Australie a été un facteur déterminant pour accéder à ces marchés, grâce à des services vétérinaires de tout premier ordre bénéficiant d’une assise juridique forte, de personnels compétents et du soutien des éleveurs eux-mêmes, auxquels s’ajoutent l’efficacité de la surveillance exercée, la qualité de l’expertise scientifique et des laboratoires, l’efficacité des procédures de gestion des catastrophes et du système de quarantaine ainsi que le soutien politique dans ce domaine. Quelques améliorations doivent néanmoins être apportées au système de santé animale australien : par exemple, redéfinir l’interface entre l’expertise scientifique et la prise de décision, perfectionner la prospective, l’analyse des risques, la surveillance, le diagnostic et la gestion des urgences, améliorer les initiatives d’éducation et de formation, de transfert technologique, de communication et de sensibilisation, et collaborer davantage avec la communauté internationale dans les domaines du renforcement des capacités, du développement des Services vétérinaires et des systèmes de réaction en cas de foyers de maladie. L’adoption d’une démarche de type « une seule santé » (one health) permettra de réunir les compétences en matière de santé animale, de santé publique, de santé des animaux sauvages et de santé environnementale. À condition d’être correctement gérées, ces initiatives devraient minimiser les risques liés au réchauffement planétaire et à d’autres facteurs prédisposant aux maladies.