La rage en Europe et dans le bassin méditerranéen : une perspective historique


Les stratégies de prophylaxie de la rage mises en œuvre en Europe tout au long du xxe siècle ont considérablement allégé le fardeau que cette maladie faisait peser sur l’homme. Cet ouvrage, rédigé par des experts renommés, explique comment la rage a été éradiquée de plusieurs pays européens. Il vise à offrir aux chercheurs, aux vétérinaires ainsi qu’aux décideurs politiques une perspective historique ainsi qu’une analyse approfondie de la rage, de l’Antiquité à nos jours. Les lecteurs y trouveront, réunis en un seul volume, de nombreux articles traitant de sujets spécifiques. Chaque article, rédigé dans un style clair et concis, traite d’une région particulière d’Europe, d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. D’autres chapitres sont consacrés à la rage dans l’Antiquité, à l’histoire de la rage canine dans le Bassin méditerranéen et à différents modèles épidémiologiques de la rage, notamment l’épidémiologie et l’écologie de la rage vulpine en Europe. Un exemple d’analyse informatisée de l’épidémie de rage vulpine est publié en détail. Les variants du virus de la rage et l’épidémiologie moléculaire de la maladie en Europe sont traités dans les chapitres consacrés aux infections à Lyssavirus chez les chauves-souris européennes et au rôle de l’Europe en tant que source de la propagation de la rage dans le reste du monde. L’analyse des premières descriptions de la rage dans les textes sacrés de l’Antiquité est suivie de plusieurs articles consacrés aux relations animal-être humain. Enfin, le rôle des organisations et institutions internationales telles que l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), l’Organisation mondiale de la santé et l’Union européenne est abordé dans un autre chapitre. Nul doute que cet ouvrage deviendra une référence incontournable pour tous ceux qui s’intéressent aux politiques de prophylaxie et plus particulièrement au contrôle de la rage.