Résumé (suite)
En 2016, soit cinq ans après la déclaration de l’éradication mondiale de la peste bovine, il ressort des rapports officiels adressés à l’OIE que 21 pays détiennent encore des stocks du virus de la peste bovine ou des produits contenant ce virus, répartis en 22 établissements distincts dont seulement cinq ont fait l’objet d’une inspection et ont été dûment habilités à détenir des stocks de virus de la peste bovine ou de vaccins contre cette maladie. Il reste donc encore beaucoup à faire pour continuer à réduire le risque de réapparition de la peste bovine.