Résumé (suite)
En conclusion, le bien-être animal apparaît comme un facteur central des bénéfices que les humains retirent des animaux et de leur rôle dans la société. Il y a néanmoins des compromis à trouver entre l’optimisation du bien-être animal et les exigences d’une société moderne.