Auteurs
G. Ding, N. Fondevila, M.A. Palacio, J. Merke, A. Martinez, B. Camacho, A. Aignasse, E. Figini, G. Rodriguez, L. Lv, Z. Liu & W. Shi

Résumé (suite)
En Chine, six virus, à savoir le virus des ailes déformées, le virus des cellules royales noires, le virus du couvain sacciforme, le virus de la paralysie chronique de l’abeille, le virus de la paralysie aiguë de l’abeille et le virus israélien de la paralysie aiguë ont été détectés aussi bien chez A. cerana que chez A. mellifera ; en Argentine, quatre virus ont été détectés (virus des ailes déformées, virus des cellules royales noires, virus de la paralysie chronique de l’abeille et virus de la paralysie aiguë de l’abeille). Fait intéressant, les infections multiples étaient fréquentes en Chine, avec parfois jusqu’à cinq virus différents circulant dans certaines colonies sans provoquer de manifestations anormales apparentes. Aucun des échantillons analysés en Chine n’a été trouvé positif pour le virus de la paralysie lente de l’abeille. Les virus les plus fréquents étaient, en Chine, le virus des cellules royales noires et en Argentine, le virus des ailes déformées. Le virus du Cachemire n’a été trouvé dans aucun des échantillons analysés dans les deux pays.