Résumé (suite)
La confirmation de la présence du piétin dans l’Himachal Pradesh et le grand nombre de détections de F. necrophorum et de T. pyogenes dans les lésions du pied ou des onglons soulignent l’importance du rôle joué par ces micro-organismes dans les pathologies affectant les troupeaux migrateurs d’ovins et des caprins. La présente étude rapporte la première détection confirmée de D. nodosus à partir de cas de piétin survenus dans l’Himachal Pradesh. Au vu des rapports récents sur le rôle joué par F. necrophorum en tant qu’agent pathogène secondaire potentiellement responsable d’une aggravation de l’infection causée par le piétin, il a été proposé de mettre au point un vaccin combiné afin de prévenir les boiteries chez les ovins et les caprins du nord-ouest de l’Himalaya.