Auteurs
E. Smitsaart, A.M. Espinoza, E. Maradei, B. Cosentino, M. Guinzburg, G. Madonni, G. Cadenazzi,
R. Bottini, J. Filippi & I. Bergmann

Résumé (suite)

Ces résultats confirment que le degré de pureté de l’antigène entrant dans la composition des vaccins administrés dans les programmes de vaccination systématique est adapté aux besoins de l’analyse d’échantillons dans le cadre d’enquêtes sérologiques. De même, les analyses sérologiques effectuées entre 2006 et 2011 par les Services vétérinaires nationaux argentins (Servicio Nacional de Sanidad y Calidad Agroalimentaria [SENASA]) sur plus de 23 000 prélèvements de bovins vaccinés en vue de confirmer l’absence de circulation virale dans cette population ont donné un pourcentage moyen de réactions positives de 0,05 %, ce qui est cohérent avec la spécificité des épreuves. En conclusion, les vaccins disponibles en Argentine sont produits suivant des méthodes classiques, possèdent une activité confirmée et présentent un degré de pureté antigénique suffisant pour garantir l’absence d’interférence lors de l’interprétation des résultats des tests sérologiques effectués dans le cadre des procédures de reconnaissance officielle du statut indemne de fièvre aphteuse des zones dans lesquelles est pratiquée la vaccination.