Résumé (suite)
Des tests de laboratoire fiables et pratiques sont disponibles en nombre croissant pour le diagnostic sérologique et virologique de la maladie, permettant d’obtenir un diagnostic sensible et spécifique de l’infection par le virus de la MEH et de confirmer la présence de la maladie chez les animaux ; en revanche, pour ce qui concerne les vaccins, ne sont disponibles dans le commerce que des vaccins contre la maladie d’Ibaraki qui ne confèrent aucune protection contre les autres souches et sérotypes du virus de la MEH.