Résumé (suite)
Pendant la période de l’étude, 2 174 zébus de race locale ont été soumis à un examen clinique ; les taux de morbidité et de mortalité enregistrés ont été respectivement de 13,61 % (296) et de 4,97 % (108). L’analyse des foyers actifs a fait apparaître un taux de morbidité relativement cohérent avec ces observations ; le taux de plus élevé a été enregistré dans le district d’Adama (15,38 %), suivi du district de Wenji (10,26 %). Les taux de mortalité les plus élevés ont également été rapportés dans ces deux districts (5,89 % à Adama et 3,42 % à Wenji). Le virus de la dermatose nodulaire contagieuse a été isolé à partir de 22 échantillons, qui ont tous donné des résultats positifs au test d’amplification en chaîne par polymérase. La maladie a été observée chez les bovins indépendamment du fait qu’ils aient été ou non vaccinés par le passé avec le vaccin kényan contre la clavelée et la variole caprine ; il a donc été procédé à une évaluation de terrain de l’efficacité de ce vaccin. Les auteurs présentent les résultats de l’évaluation ainsi que les possibilités de remédier à cette situation.