Résumé (suite)
La première partie de l’article décrit une méthode expérimentale mise au point récemment, basée sur les processus cognitifs mis en œuvre par l’animal pour évaluer son environnement. Cette méthode offre un cadre cohérent et fonctionnel pour évaluer les émotions des animaux de manière plus efficace. La deuxième partie, axée sur l’influence des émotions sur les processus cognitifs, décrit des méthodologies récentes basées sur cette relation, qui permettront peut-être d’évaluer les états affectifs de longue durée chez les animaux. La dernière partie examine la pertinence des stratégies comportementales qui tentent d’améliorer le bien-être des animaux en tenant compte de leurs compétences cognitives. Il s’agit de mettre l’accent sur certains processus cognitifs spécifiques qui suscitent des émotions positives. La recherche sur les états affectifs des animaux connaît des avancées rapides ; la capacité d’évaluer scientifiquement les sentiments éprouvés par les animaux devrait contribuer à développer des pratiques d’élevage innovantes basées sur le ressenti sensoriel des animaux et sur leurs compétences cognitives, afin de véritablement améliorer leur bien-être.