Les causes en sont multiples, étant liées entre autres aux influences environnementales et aux agents pathogènes. L’état sanitaire des abeilles est également affecté par de mauvaises pratiques dans le commerce mondial puisque les nouveaux parasites et agents pathogènes se disséminent plus rapidement que jamais. Cette situation ne pourra s’améliorer que si toutes les parties collaborent à la résolution du problème. Les vétérinaires du secteur public doivent être sensibilisés à la situation de l’apiculture et aux maladies des abeilles car ils sont chargés de prendre les mesures concernant les maladies/parasites à déclaration obligatoire des abeilles et de contrôler les échanges internationaux. Les vétérinaires du secteur privé doivent pour leur part connaître les liens entre la physiologie et les maladies des abeilles mellifères car ils ont la responsabilité de prescrire et de délivrer les médicaments appropriés demandés par les apiculteurs.
Cette publication expose de façon simple mais complète l’ensemble complexe des problèmes qui se posent.