Résumé (suite)
L’intégration effective des informations émanant du suivi et de la surveillance de la sécurité sanitaire des aliments et de la santé animale est une nécessité si l’on veut améliorer la lutte contre les zoonoses transmises par les aliments. Les normes du Codex et de l’OIE convergent de plus en plus dans ce sens, de multiples manières ; la concrétisation des résultats dépend fortement de la coordination et du partage d’informations entre les Autorités compétentes et d’autres parties intéressées participant à la sécurité sanitaire des aliments au niveau national.