Résumé
En République populaire de Chine, les cycles de production excédentaire et d’absence de rentabilité ont incité le secteur de l’industrie porcine à procéder à des regroupements, ce qui a entraîné la disparition des exploitations de taille plus modeste. En 2007, la production porcine a encore décliné suite à la survenue de foyers de la « maladie des oreilles bleues », un complexe sanitaire constitué par l’association du syndrome dysgénésique et respiratoire du porc à forte virulence, de l’infection à circovirus porcin et de la peste porcine classique. D’après les estimations les plus optimistes, le nombre de porcs atteints s’est élevé à 50 millions. Plus récemment, des catastrophes naturelles (tremblements de terre et froids hivernaux extrêmes) ont également réduit la production porcine dans certaines régions. Aujourd’hui, la croissance globale du cheptel chinois de porcs reproducteurs se poursuit rapidement et devrait suffire à satisfaire l’augmentation annuelle escomptée de 7 % de la demande en viande porcine. Les prix élevés des aliments pour animaux (céréales et soja) continuent à grever les coûts de production. Depuis une dizaine d’années, les pouvoirs publics ont introduit un certain nombre de mesures visant à aider le secteur, en particulier des dispositifs d’assurance du cheptel reproducteur, des aides directes aux exploitations qui s’agrandissent et aux programmes d’élevage, des distributions gratuites de certains vaccins et des exonérations fiscales. D’autres problèmes spécifiques doivent encore être résolus : il s’agit notamment de la propagation rapide, de la persistance et des conséquences pour les exploitations de certaines affections virales sévissant dans les systèmes d’élevage mono-site ; des variations de titrage et d’efficacité de certains vaccins produits localement ; des capacités techniques limitées des laboratoires et de l’absence de formation et d’expertise du personnel travaillant dans les exploitations ; enfin, de l’absence d’une organisation représentant spécifiquement les éleveurs de porcs.
 
Mots-clés
Élevage familial – Élevage porcin – Entreprise porcine de type naisseur-engraisseur – Exploitation commerciale – Peste porcine classique – République populaire de Chine – Syndrome dysgénésique et respiratoire du porc – Système d’élevage.