Auteurs
S. Valeix, L.G.S. Lokugalappatti, P. Abeyanake, T. Prasad, A.D.N Chandrasiri, S.L.A. Daniel, C. Stephen & F.A. Leighton
 
Résumé
Le Sri Lanka est un pays tropical situé dans une zone zoo-géographique à haut risque d’émergence de maladies infectieuses. Une étude a été conduite en 2010 pour évaluer la faisabilité d’améliorer les capacités du Sri Lanka à gérer les maladies affectant les animaux sauvages grâce à la mise en place d’un centre national dédié à la santé de la faune sauvage. Le Centre canadien coopératif de la santé de la faune (CCWHC) a été choisi pour servir de modèle potentiel, en vue de l’adapter à la situation spécifique du Sri Lanka. Des entretiens et des réunions d’équipe ont été organisés avec les principaux intervenants potentiels au sein des services sri lankais chargés respectivement de la protection de la nature et de la production et de la santé animales, ainsi qu’avec des responsables de la Faculté de médecine vétérinaire et des sciences animales de l’Université de Peradeniya. En outre, des visites ont été organisées dans les établissements participants potentiels, et la littérature traitant des meilleures pratiques régissant le renforcement des capacités scientifiques a été consultée. Grâce aux améliorations stratégiques apportées aux secteurs de l’enseignement et de la formation, au recrutement de ressources humaines supplémentaires, aux améliorations des infrastructures de transport et de diagnostic, et à l’existence d’une coordination centralisée, le Sri Lanka paraît très bien préparé pour établir un centre et des programmes durables dédiés à la santé de la faune sauvage.
 
Mots-clés
Canada – Centre national dédié à la santé de la faune sauvage – Faisabilité – Faune sauvage – Gestion – Maladie – Renforcement des compétences – Santé de la faune sauvage – Sri Lanka.