Résumé
Une bonne certification vétérinaire n’est possible que si le pays dispose d’une gouvernance vétérinaire conforme aux normes de qualité de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Les normes publiées dans le Code sanitaire pour les animaux terrestres de l’OIE stipulent qu’une bonne gouvernance vétérinaire nécessite tout d’abord de disposer de Services vétérinaires indépendants, c’est-à-dire ayant la capacité de conduire leur mission en restant autonomes et à l’écart des pressions commerciales, financières, hiérarchiques et politiques susceptibles d’influencer les décisions techniques dans un sens contraire aux dispositions normatives de l’OIE. Les Services vétérinaires doivent comprendre notamment une administration vétérinaire ayant compétence sur tout le pays pour mettre en œuvre les mesures sanitaires et les procédures de certification vétérinaire que l’OIE recommande et pour en surveiller ou auditer l’application, ainsi que des autorités vétérinaires et des personnes habilitées par l’organisme statutaire vétérinaire à accomplir des missions sous la responsabilité et la supervision d’un vétérinaire (paraprofessionnels vétérinaires). Cette gouvernance vétérinaire doit être pérenne dans le temps afin de gérer des politiques sanitaires à long terme. La bonne gouvernance repose sur une législation appropriée en adéquation avec les lignes directrices de l’OIE et sur les moyens humains et financiers permettant d’en assurer l’application. L’évaluation de cette gouvernance, soit par un pays importateur dans le cadre d’échanges internationaux comme l’y autorisent les normes de l’OIE, soit par le pays lui-même (auto-évaluation ou évaluation PVS [évaluation des performances des Services vétérinaires] demandée à l’OIE) permet de s’assurer du bon fonctionnement des Services vétérinaires et de fiabiliser la certification qui est faite sous l’autorité de l’administration vétérinaire.
 
Mots-clés
Certification vétérinaire – Commerce international – Gouvernance vétérinaire – Normes – OIE – Organisation mondiale de la santé animale – Qualité – Services vétérinaires.