Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

La surveillance de la faune sauvage en vue du suivi épidémiologique de la peste bovine et de la peste des petits ruminants en Afrique de l’Ouest

Auteur(s) : E. Couacy-Hymann, C. Bodjo, T. Danho, G. Libeau & A. Diallo

Résumé :

Les auteurs présentent un rapport de surveillance sur le virus de la peste bovine (RPV) et le virus de la peste des petits ruminants (PPRV) dans les populations de faune sauvage en Côte d’Ivoire. À cette fin, des prélèvement ont été effectués sur 266 animaux de six espèces, choisis en raison de leur abondance et de leur susceptibilité, et capturés dans les parcs de Comoé, Marahoué et Lamto. Au total, 247 prélèvement sanguins et 214 écouvillons nasaux ont été prélevés et analysés en utilisant pour les premiers, le test immuno-enzymatique de compétition (cELISA) et pour les seconds, le test couplé de transcription inverse et d’amplification génique (RT-PCR). D’après les résultats sérologiques, le RPV est absent des parcs nationaux et la prévalence sérologique de la peste des petits ruminants est inférieure à 1 %. L’analyse des prélèvements nasaux n’a mis en évidence aucun cas d’infection par le RPV, mais la présence du PPRV a été détectée dans quatre espèces, dont le buffle. Afin de réduire le coût de l’étude sans altérer la sensibilité du test, les échantillons ont été regroupés et les différents groupes ont été soumis à la RT-PCR en utilisant des amorces spécifiques du gène de la nucléoprotéine. La RT-PCR appliquée ici est une variante de la méthode mise au point en 2002 par Couacy-Hymann et coll. Elle a été suivie par une phase d’hybridation à l’aide d’essais internes spécifiques visant à confirmer la nature du produit de l’acide désoxyribonucléique. Utilisée parallèlement à l’ELISA de compétition, cette méthode a démontré avec précision que le virus de la peste bovine est absent de Côte d’Ivoire.

< Retour