Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Stratégies efficientes au regard de leur coût pour lutter contre les maladies animales et les zoonoses dans les populations pastorales

Auteur(s) : J. Zinsstag, M.F. Abakar, M. Ibrahim, R. Tschopp, L. Crump, B. Bonfoh & E. Schelling

Résumé :

D’abondantes maladies animales et zoonoses affectent le cheptel pastoral, qui est composé de bovins, d’ovins, de caprins, de yaks, de chameaux, de lamas, de rennes, de chevaux et d’ânes. Il existe une transmission endémique (prenant périodiquement une dimension épidémique) des maladies virales et bactériennes hautement contagieuses en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Le polyparasitisme à endoparasites et ectoparasites est fréquent dans les troupeaux pastoraux, ainsi que les maladies virales à transmission vectorielle et les maladies dues à des protozoaires. Les animaux élevés par les pasteurs font également office de réservoirs potentiels pour ces maladies et sont à leur tour exposés aux réservoirs sauvages. Les services de santé animale tant publics que privés sont actuellement sous-efficients dans pratiquement toutes les zones pastorales en raison des réformes structurelles et du manque de moyens, comme l’ont révélé les évaluations des Services vétérinaires nationaux réalisées par l’Organisation mondiale de la santé animale. Dans les pays industrialisés, les maladies infectieuses ont pu être maîtrisées grâce à un financement public massif des mesures de contrôle et à l’indemnisation des éleveurs dont le bétail avait été sacrifié. Ces moyens ne sont pas disponibles dans les zones pastorales de la plupart des pays à revenus faibles et moyens.

Mots-clés
Lutte contre les maladies animales – Maladie animale – Maladie transfrontalière – Pastoralisme – Pays à faible revenu – Rapport coût-bénéfice – Santé publique – Services de santé animale – Surveillance des maladies – Une seule santé – Zoonose.

< Retour