Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Évaluation quantitative du risque d’introduction du virus de la fièvre aphteuse aux États-Unis d’Amérique lors d’importations d’embryons bovins clonés

Auteur(s) : B. Asseged, B. Tameru, D. Nganwa, R. Fite & T. Habtemariam

Résumé :

La sécurité des échanges internationaux d’animaux d’élevage ou de leurs produits s’appuie sur les informations obtenues concernant le risque d’introduction des agents infectieux, en particulier le virus de la fièvre aphteuse. Bien que les voies de transmission de ce virus puissent varier, l’existence d’un risque d’introduction lié aux importations d’embryons clonés a récemment été suspectée aux États-Unis d’Amérique. En conséquence, un modèle d’évaluation quantitative du risque a été élaboré afin de déterminer, au moyen d’un calcul des probabilités, les scénarios pouvant donner lieu à l’introduction puis au maintien du virus de la fièvre aphteuse suite à l’importation d’embryons bovins clonés. La probabilité d’introduction du virus de la fièvre aphteuse par des embryons clonés, telle qu’elle a été estimée au moyen du logiciel @RISK associé à une simulation de Monte-Carlo portant sur 50 000 itérations, s’est élevée à 3,1 × 10–7. Compte tenu des protocoles en vigueur pour le clonage, et dans l’hypothèse d’une importation annuelle de 250 à 1 700 embryons clonés (moyenne = 520), le nombre escompté d’embryons infectés varie de 1,1 × 10–7 à 4,4 × 10–3 (moyenne = 1,6 × 10–4) par an. L’analyse des voies critiques de transmission a montré que le risque d’introduction du virus de la fièvre aphteuse aux États-Unis par cette voie est extrêmement faible.
 
Mots-clés
Analyse des voies critiques de transmission – Clonage – États-Unis d’Amérique – Évaluation quantitative du risque – Fièvre aphteuse – Simulation de 
Monte-Carlo.

< Retour