L’OIE a été investi de plusieurs missions : mettre au point des méthodes de surveillance et de contrôle des maladies animales transfrontalières infectieuses (y compris les zoonoses), garantir la santé publique vétérinaire et la sécurité sanitaire des aliments et promouvoir le bien-être animal. De plus, en vertu de l’Accord sur l’application des mesures sanitaires et phytosanitaires de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), l’OIE est responsable de l’établissement des normes destinées à assurer la sécurité du commerce international des animaux et des produits d’origine animale.

Ce numéro de la Revue vise à encourager et à faciliter la réflexion au niveau international sur les utilisations potentielles des modèles de prévention et de contrôle des maladies animales par les Services vétérinaires nationaux et leurs partenaires.