Résumé
Il est généralement admis que l’histoire écrite de l’influenza aviaire remonte à 1878, année où l’existence d’une pathologie aviaire (d’abord désignée sous le nom de peste aviaire puis d’influenza aviaire hautement pathogène), distincte des autres maladies aviaires à forte mortalité, a été établie pour la première fois par les scientifiques. On sait aujourd’hui que l’émergence des virus de l’influenza aviaire hautement pathogène résulte d’un processus de mutation consécutif à l’introduction de souches faiblement pathogènes de sous-types H5 ou H7 dans les populations aviaires. Entre 1877 et 1958, plusieurs épizooties d’influenza aviaire hautement pathogène ont été décrites dans presque toutes les régions du monde. De 1959 à 1995, le virus de l’influenza aviaire hautement pathogène a causé 15 épisodes émergents, avec néanmoins des pertes minimes. En revanche, de 1996 à 2008, le virus est réapparu au moins 11 fois et quatre de ces épisodes ont affecté plusieurs millions d’oiseaux. Les épisodes les plus récents sont dominés par la panzootie en cours d’influenza aviaire hautement pathogène due au virus H5N1 qui s’est propagée dans toute l’Asie jusqu’en Europe et en Afrique, avec plus de 60 pays affectés et des pertes atteignant plusieurs centaines de millions d’oiseaux. Tous les segments de la population aviaire sont touchés, mais les canards élevés en liberté, les volailles de basse-cour, les marchés de volailles et les coqs de combat semblent jouer un rôle prépondérant dans la propagation du virus. Le rôle de l’avifaune a également été évoqué à maintes reprises, mais les oiseaux sauvages semblent partager avec les volailles domestiques la responsabilité de la propagation du virus. Indépendamment des foyers dus au virus H5N1, la période comprise entre 1995 et 2008 marque un jalon significatif dans l’histoire de l’influenza aviaire hautement pathogène : en effet, trois des dix épizooties d’influenza aviaire (hors celles à virus H5N1) survenues pendant cette période ont causé la mort ou rendu nécessaire l’abattage d’un nombre impressionnant de volailles.
 
Mots-clés
Définition – Foyer – Histoire – Influenza aviaire – Nomenclature – Virulence – Virus de l’influenza aviaire hautement pathogène.