La connaissance des circonstances socio-économiques entourant la survenue, la persistance et la propagation des maladies animales est à la fois une composante importante des évaluations d’impact économiques et l’une des bases des évaluations multidisciplinaires des interventions de santé animale. Ces évaluations doivent prendre en compte le bien-être animal ainsi que la valorisation sociale accordée à cet aspect important des soins apportés aux animaux.
Parallèlement aux changements d’attitudes de la société à l’égard de la santé et du bien-être des animaux, nous assistons à une évolution dans la manière dont l’économie est utilisée et perçue. Le fondement néo-classique des évaluations économiques étant remis en question, d’autres modalités d’évaluation du comportement des personnes sont désormais proposées, basées sur de nouvelles conceptions. Ces méthodes s’appliquent au contexte de la santé animale et méritent d’être explorées si l’on veut que l’économie apporte une valeur ajoutée à la gestion des maladies animales et à l’encadrement global des politiques et des normes relatives à la santé et au bien-être des animaux.


Vol. 36 (1), avril 2017, Trilingue
ISBN 978-92-95108-30-1
21 x 29,7 cm, env. 350 p.
Réf. : R 36 (1), Prix : 70 €