Résumé (suite)
En ce qui concerne les glossines et la trypanosomose, des méthodes de lutte existent, tant pour le contrôle ciblé que pour les campagnes de grande envergure. La mise au point d’un dispositif innovant et peu onéreux a fortement amélioré les capacités de lutte contre les trypanosomoses tant animales qu’humaines. C’est particulièrement pertinent en Ouganda où les déplacements du bétail aux fins de commerce contribuent à la propagation de la maladie et font peser une menace sanitaire immédiate lorsque les deux formes de la maladie sont présentes simultanément. Au-delà des succès enregistrés, qui sont nombreux, il convient de poursuivre les activités de recherche et développement afin de rester à la pointe des multiples défis liés à la lutte contre les insectes vecteurs.