Résumé (suite)
La conception de la santé n’est pas uniforme selon qu’on l’aborde du point de vue de la médecine vétérinaire, de la médecine humaine ou de l’environnement ; il s’agit là d’un problème qui devra être résolu si nous voulons nous doter de programmes réellement intégrés recouvrant la santé humaine, animale et environnementale.