Résumé
La fasciolose est à l’origine d’une morbidité et d’une mortalité élevées entraînant de lourdes pertes économiques pour le secteur de l’élevage ovin du nord de la Tunisie. Les auteurs présentent les résultats d’une étude sur la fasciolose ovine (infestation par Fasciola hepatica) conduite pendant deux années consécutives (2004 et 2005) dans un troupeau ovin de race Barbarine situé dans une région humide de la Tunisie (plus précisément à Sejnane, localité située dans le gouvernorat de Bizerte). Afin d’évaluer la cinétique de l’infestation par la douve du foie, 36 agneaux traceurs ont été progressivement introduits dans le troupeau, à raison d’un groupe de trois agneaux tous les deux mois ; l’existence d’une éventuelle infestation a été recherchée par coproscopie et lors de l’autopsie. L’analyse coproscopique a révélé des taux moyens d’infestation élevés, allant de 60 % chez les agneaux à 65 % chez les brebis. De même, un taux d’infestation élevé a été constaté chez les agneaux traceurs lors des examens post mortem (plus de 70 %). La cinétique d’infestation a présenté des variations significatives chez les agneaux traceurs, avec trois périodes distinctes: une période d’infestation très faible et par intermittences, pendant la période chaude (de juillet à octobre) ; une période à haut risque, allant de mars à juin ; et une troisième période caractérisée par un risque d’infestation variable mais ininterrompu (de novembre à février). En se basant sur ces résultats, les auteurs préconisent un traitement douvicide au triclabendazole, dans le but de limiter l’infestation des mollusques et la contamination subséquente des prairies par les métacercaires, à administrer au cours de deux périodes distinctes : en septembre et en février, c’est-à-dire juste avant la réactivation des mollusques sortant d’estivation et d’hivernation.
 
Mots-clés
Anthelminthique – Fasciola hepatica – Fasciolose – Fasciolose ovine – Helminthose – Mouton – Ovin – Parasite – Programme de lutte – Tunisie.