Titre
L’influence des indicateurs économiques, de la densité des populations de volailles et des performances des Services vétérinaires sur les résultats de la lutte contre l’influenza aviaire hautement pathogène chez les volailles
 
Résumé
L’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) et l’influenza aviaire faiblement pathogène (IAFP) à déclaration obligatoire sont des maladies dont la survenue doit faire l’objet d’une notification à l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). La réaction des pays confrontés à un foyer d’influenza aviaire varie d’un pays à l’autre, en fonction de leur situation économique, de leurs capacités de diagnostic et de divers autres facteurs. Les auteurs présentent les résultats d’une étude visant à vérifier la corrélation existant entre les données de la lutte contre l’IAHP dans un pays et la densité des populations de volailles, les performances des Services vétérinaires ainsi que divers indicateurs économiques (produit intérieur brut, produit intérieur brut agricole, revenu national brut, indice de développement humain et classement au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques [OCDE]). Les résultats de l’étude montrent que l’accroissement de la densité de volailles dans les pays les moins développés s’accompagne d’une augmentation du nombre et de la durée des foyers d’IAHP et de délais d’éradication plus longs. Aucune corrélation significative n’a été constatée entre les données de la lutte contre l’IAHP et l’un ou l’autre des indicateurs économiques, à l’exception de l’appartenance à l’OCDE. Dans les pays membres de l’OCDE, c’est-à-dire ceux à fort revenu et dotés de transparence et d’une bonne gouvernance, les foyers d’IAHP étaient significativement moins nombreux et duraient moins longtemps, les délais d’éradication étaient plus courts, les taux de mortalité étaient plus faibles et le pourcentage de volailles abattues était plus élevé que dans les pays non membres de l’OCDE. De plus, les pays dotés de Services vétérinaires efficaces et efficients (d’après le relevé de leurs performances effectué au moyen de l’Outil de l’OIE pour l’évaluation des performances des Services vétérinaires [Outil PVS]) obtenaient de meilleurs résultats dans la lutte contre l’IAHP.
 
Mots-clés
Éradication – Indicateur économique – Influenza aviaire – Lutte contre les maladies – OCDE – Outil PVS de l’OIE – Services vétérinaires.