Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Détection de Chlamydophila psittaci et de Chlamydophila pecorum chez des chèvres et des moutons en Égypte

Auteur(s) : K.M. Osman, H.A. Ali, J.A. ElJakee & H.M. Galal

Résumé :

Les auteurs présentent les résultats d’une étude visant à élucider l’épidémiologie de la chlamydiose chez des ovins et des caprins vivants en liberté, aussi bien asymptomatiques qu’atteints de diarrhée. L’isolement des bactéries à partir des échantillons de matières fécales a été réalisé par inoculation en lignée cellulaire Vero ou des embryons de poule. Leur mise en évidence s’est faite par coloration suivant la méthode de Giménez, par immunofluorescence directe à l’aide d’un anticorps monoclonal conjugué à la fluorescéine et par immunoperoxydase. La mise en évidence de l’ADN chlamydien a été réalisée par amplification du gène omp2. La présence du gène omp2 de la famille des Chlamydiaceae a été détectée dans 50 % des chèvres asymptomatiques et, dans tous les cas, l’espèce isolée était Chlamydophila psittaci. La présence du gène de la famille des Chlamydiaceae a été détectée dans 16,2 % des chèvres atteintes de diarrhée et, dans tous les cas, l’espèce isolée était Cp. psittaci. Le gène omp2 de la famille des Chlamydiaceae a été détecté dans 6,7 % des chèvres asymptomatiques et, dans tous les cas, l’espèce isolée était Cp. psittaci.
 
Mots-clés
Chèvre – Chlamydophila pecorumChlamydophila psittaci – Égypte – Mouton – Technique de polymorphisme de longueur des fragments de restriction couplée à l’amplification en chaîne par polymérase (RFLP-PCR).

< Retour