Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Isolats de Salmonella chez des oiseaux et des mammifères sauvages du Pays basque espagnol

Auteur(s) : J. Millán, G. Aduriz, B. Moreno, R.A. Juste & M. Barral

Résumé :

En 2001-2002, les auteurs ont étudié la prévalence de Salmonella spp. chez 205 oiseaux et mammifères sauvages de 45 espèces dans le Pays basque espagnol. Des salmonelles ont été isolées chez 16 animaux (7,8 %). La prévalence était de 8,5 % chez les oiseaux (7/82) et de 7,2 % chez les mammifères (9/123). Un total de neuf sérotypes appartenant à l’espèce Salmonella enterica ont été identifiés : deux isolats du sérotype Typhimurium chez un vautour fauve Gyps fulvus (1/3) et chez un épervier d’Europe Accipiter nisus (1/5) ; un isolat du sérotype 6,14:z4, z23: (subsp. houtenae) chez un faucon crécerelle Falco tinnunculus (1/1) ; un isolat du sérotype Muenchen chez une buse de Harris Parabuteo unicinctus (1/1) ; deux isolats du sérotype Enteritidis chez une chouette hulotte Strix aluco (1/5) et un renard Vulpes vulpes (1/14) ; un isolat des sérotypes Give, Newport et Umbilo ainsi qu’un isolat non typé chez des blaireaux Meles meles (4/22) ; deux isolats du sérotype Worthington et un isolat du sérotype 38:IV:z35 (subsp. arizonae) chez des sangliers Sus scrofa (3/40) ; trois autres isolats non typés chez un fulmar boréal Fulmarus glacialis (1/1), une buse variable Buteo buteo (1/11) et une genette Genetta genetta (1/4). L’isolement de Salmonella n’était jamais associé à la présence de lésions macroscopiques ou microscopiques. Les résultats de cette étude confirment le rôle des animaux sauvages en tant que réservoir important de Salmonella et le risque potentiel qu’ils constituent pour l’homme et le bétail.

< Retour