Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Contrôle de la qualité de la pratique vétérinaire privée aux Pays-Bas

Auteur(s) : S.J. de Groot & T. de Ruijter

Résumé :

Aux Pays-Bas, les premières tentatives pour organiser la profession vétérinaire en association remontent au début du XIXe siècle. Depuis lors, l’Association vétérinaire royale des Pays-Bas a évolué vers une organisation qui s’est donné pour mission de défendre les intérêts de la profession. Les normes professionnelles et la législation vétérinaire ont immédiatement été prioritaires. Des codes de déontologie ont été édictés pour améliorer la qualité de la pratique vétérinaire professionnelle. De tout temps, l’établissement d’une certaine forme d’instance réglementaire indépendante a contribué de façon déterminante au respect de ces normes professionnelles, même si l’histoire nous a appris que la mise en place d’un tel organisme indépendant de contrôle et de discipline constituait un processus laborieux, exigeant patience et persévérance. La profession vétérinaire n’a cessé de jouer un rôle clé dans l’industrie alimentaire, que ce soit en organisant la lutte contre les maladies animales ou en améliorant la santé publique (par le biais de l’inspection des viandes, par exemple). Aujourd’hui, les programmes de contrôle de la qualité font appel à des vétérinaires accrédités auprès d’organismes externes dans le cadre de la surveillance de la filière de production alimentaire. Un nouvel organisme, dénommé Organe de qualité vétérinaire (VKO : Veterinair Kwaliteits Orgaan), a été créé récemment en vue d’éliminer le risque éventuel d’un conflit d’intérêts. Dépositaire du registre des vétérinaires qualifiés, le VKO est également chargé de définir les normes et d’assurer un contrôle indépendant de la qualité de la profession.

< Retour