Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Évaluation comparative de la méthode immuno-enzymatique indirecte sur lait pour la détection des bovins infectés par Brucella abortus, dans le département de Cundinamarca, Colombie

Auteur(s) : D.Y. Rivera A., O.E. Rueda, C.P. Calderon, O.C. Mariño J., D. Gall & K. Nielsen

Résumé :

En vue d’une évaluation comparative de la méthode immuno-enzymatique indirecte (iELISA) sur le lait pour la détection de bovins infectés par Brucella abortus, on a prélevé 1 523 échantillons de lait en vrac et d’animaux individuels, participant au « Programme de troupeaux exempts et détermination de la prévalence par troupeau du département de Cundinamarca, Colombie ». Les épreuves de l’anneau et iELISA ont été pratiquées simultanément sur les échantillons. Cinq cent-quatre-vingt quatre échantillons de lait individuel et 497 échantillons de lait en vrac provenant de troupeaux indemnes et considérés comme négatifs ont été utilisés pour déterminer la valeur limite initiale dans les épreuves ELISA. Un programme statistique a permis d’obtenir une détermination optimale de la valeur limite. L’ensemble de la population a été pris en compte dans l’analyse, soit 756 échantillons positifs et négatifs définis sur la base des antécédents du troupeau et des sérologies antérieures. La limite a été fixée à plus de 0,20 unités de densité optique qui, exprimée en pourcentage de positivité, correspond à 20,5 % par rapport aux témoins, avec une sensibilité de 95,3 %, une spécificité de 95,1 % et un intervalle de confiance de 95 %. L’état infectieux a été confirmé indirectement par la méthode ELISA de compétition pratiquée sur le sérum des animaux considérés comme positifs. Une tentative de dépistage de la bactérie a été réalisée par isolement sur culture et transcription inverse et amplification en chaîne par polymérase. Les résultats ont confirmé que l’épreuve ELISA indirecte était très sensible et spécifique.

< Retour