Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Comment promouvoir la coparticipation des secteurs public et privé dans l’organisation des programmes en santé animale

Auteur(s) : E. Correa Melo & V. Saraiva

Résumé :

Le premier foyer rapporté de fièvre aphteuse est survenu en Amérique du Sud vers 1870. La maladie, introduite par l’entrée de bétail venu d’Europe, est apparue presque simultanément dans la province de Buenos Aires, en Argentine, dans le centre du Chili, en Uruguay et dans le sud du Brésil. L’Argentine a mis sur pied une agence pour le contrôle et l’éradication de la fièvre aphteuse en 1961; le Brésil a initié des activités de contrôle de la maladie dans l’État de Rio Grande do Sul en 1965; le Paraguay et l’Uruguay ont commencé des programmes similaires en 1967, le Chili en 1970 et la Colombie en 1972. Les premiers programmes nationaux de lutte contre la fièvre aphteuse avaient comme caractéristique commune d’avoir été développés, financés, mis en œuvre et évalués par le secteur public, sans participation majeure du secteur privé, sauf en ce qui a trait à l’achat de vaccins et à l’observation des réglementations. En 1987, on a lancé le plan hémisphérique d’éradication de la fièvre aphteuse (PHEFA : Plan Hemisférico para la Erradicación de la Fiebre Aftosa), dans lequel le secteur privé a joué un rôle important pour l’éradication et la prophylaxie de la maladie dans plusieurs pays. Cependant, ce modèle de coparticipation des secteurs public et privé a rencontré certaines difficultés et on travaille au développement d’une nouvelle approche permettant l’autonomie des activités et structures locales. .

< Retour