Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Influence de la température d’incubation et de la composition des lots sur la sensibilité d’une épreuve immuno-enzymatique utilisée pour déceler la glycoprotéine E (gE) (…)

Auteur(s) : A.B. Cay & Y. Van der Stede

Résumé :

Les auteurs décrivent une situation où des séries de routine de l’épreuve immuno-enzymatique (ELISA) utilisée pour déceler la présence du virus de la maladie d’Aujeszky (ADV) n’ont pas pu être validées à l’issue du contrôle qualité, malgré le fait que les lots de réactifs ELISA utilisés avaient été dûment autorisés et que les tests avaient été réalisés conformément au système de contrôle de la qualité décrit par la norme ISO/IEC 17025, et ce même après vérification de tous les paramètres techniques. Deux paramètres ont néanmoins été suspectés d’avoir pu occasionner ces épreuves/séries non validées, à savoir les variations de la température d’incubation et la composition des lots. Une étude a donc été réalisée pour déterminer l’influence de la température d’incubation et de la composition des lots sur la sensibilité analytique de l’épreuve ELISA. Le sérum de référence ADV1 de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) a été dilué au rapport 1:8 et testé sur 94 séries différentes d’épreuves ELISA visant à déceler la présence des anticorps dirigés contre la glycoprotéine E du virus de la maladie d’Aujeszky, en utilisant différents lots à différentes températures d’incubation. La température d’incubation et la composition des lots se sont révélées avoir une influence significative sur les résultats qualitatifs obtenus avec le sérum de référence de l’OIE. Au vu des résultats de cette étude, les auteurs recommandent une température d’incubation d’au moins 22 °C.
 
Mots-clés
Contrôle de lots – Épreuve immuno-enzymatique pour la détection d’anticorps ADV-gE – Sensibilité diagnostique – Virus de la maladie d’Aujeszky.

< Retour