Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Introduction délibérée du lapin de garenne (Oryctolagus cuniculus) en Australie

Auteur(s) : F. Fenner

Résumé :

Le lapin de garenne a été introduit en Australie par les premiers colons, à qui il servait d’animal de compagnie. S’il s’est parfois échappé des lieux où il était maintenu en captivité, il n’a jamais réussi à survivre dans le bush australien. En 1859, des lapins de garenne ont été délibérément introduits dans l’État de Victoria afin de satisfaire les loisirs cynégétiques des riches colons. Ces lapins ont rapidement envahi toute l’Australie, à l’exception des zones tropicales, devenant la principale espèce animale nuisible du pays. Plusieurs tentatives de contrôle biologique recourant au virus de la myxomatose ont été conduites dans différents sites, entre 1937 et 1950, après que des tests minutieux aient été réalisés chez l’homme et la faune sauvage australienne ; en 1950, le virus s’est propagé dans tout le bassin du Murray-Darling. En une année le virus a connu des mutations qui l’ont rendu un peu moins virulent. Au début du XXIe siècle, des virus obtenus sur des lapins sauvages ont été testés et se sont révélés, pour la majorité d’entre eux, plus virulents que le virus qui avait été utilisé pour amorcer l’épidémie. En 1995, le virus de la maladie hémorragique du lapin, également spécifique du lapin, s’est échappé des zones où il faisait l’objet de divers tests de terrain et s’est établi sur tout le territoire australien. Il a été plus efficace que celui de la myxomatose pour maîtriser les populations de lapins dans les régions arides.
 
Mots-clés
Maladie hémorragique du lapin – Myxomatose – Organisation de recherche scientifique et industrielle du Commonwealth (CSIRO) – Oryctolagus cuniculus.

< Retour