Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Maladie hémorragique du lapin : épidémiologie de terrain et gestion des populations sauvages de lapins

Auteur(s) : B.D. Cooke

Résumé :

La maladie hémorragique du lapin s’est établie parmi les populations de lapins sauvages d’Europe occidentale, d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Le nombre de lapins sauvages a de ce fait considérablement diminué, surtout dans les régions arides d’Espagne, à l’intérieur des terres en Australie et dans l’île du Sud de Nouvelle-Zélande. Une connaissance approfondie de l’épidémiologie de cette maladie est indispensable pour mieux la maîtriser chez les lapins sauvages, que ce soit à des fins de repeuplement ou de contrôle des populations. Lorsque la maladie a atteint des populations de lapins sauvages précédemment indemnes, les études épidémiologiques ont apporté de précieuses informations sur le rythme de la propagation, sur le rôle possible des insectes en tant que vecteurs ainsi que sur la corrélation entre l’impact de la maladie et les variables climatiques. Les recherches actuelles révèlent un même profil épidémiologique en Europe et en Australasie. De manière générale, les épizooties les plus graves de maladie hémorragique du lapin se produisent chez de jeunes animaux qui n’ont pas encore atteint l’âge adulte, ne possèdent plus d’anticorps maternels et ont perdu la faculté de récupération liée à l’âge. Cependant, l’apparition des foyers coïncide avec des variables climatiques qui déterminent la saison de la reproduction chez le lapin et favorisent les périodes de plus grande persistance et propagation du virus causal.

< Retour