Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Un cas de myonécrose clostridienne aux manifestations cliniques proches du charbon symptomatique chez un éléphant d’Asie (Elephas maximus)

Auteur(s) : H. Rahman, A. Chakraborty, T. Rahman, R. Sharma, B.R. Shome & I. Shakuntala

Résumé :

Les auteurs décrivent les résultats d’un examen réalisé sur un éléphant d’Asie (Elephas maximus) décédé après avoir été atteint de myonécrose aiguë mortelle, en vue de déterminer l’étiologie de l’infection. L’agent causal a pu être identifié comme étant Clostridium perfringens de type A. L’épreuve d’amplification enchaîne par polymérase multiplexe a révélé que l’isolat ne possédait qu’un des cinq gènes codant pour la production des principales toxines (gènes cpa, cpb, etx, iA, et cpe), à savoir le gène cpa. Il était flanqué d’un fragment de 324 paires de bases, ce qui indique la présence du gène de la toxine alpha. Le micro-organisme s’est révélé sensible à l’amikacine, à l’ampicilline, à l’enrofloxacine, à la gentamicine et à la norfloxacine ; en revanche, il était résistant à la bacitracine, à l’oxytétracycline et à la tétracycline. Le caractère malin et aigu de cette myonécrose et la présence du gène de la toxine alpha dans l’isolat permettent de conclure que malgré un tableau clinique similaire à celui du charbon symptomatique dû à C. chauvoei, l’infection est dans le cas présent causée par C. perfringens de type A.
 
Mots-clés
Amplification en chaîne par polymérase – Charbon symptomatique – Clostridium perfringens – Éléphant d’Asie – Elephas maximus – Gène codant pour des facteurs de virulence – Gène cpa – Inde – Myonécrose – Parc zoologique.

< Retour