Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Épizootie due au virus de West Nile survenue en Camargue (France) en 2015 et renforcement des réseaux de surveillance et de contrôle

Auteur(s) : C. Bahuon, et al.

Résumé :

L’infection par le virus de West Nile est une maladie non contagieuse essentiellement transmise lors de piqûres de moustiques infectés appartenant au genre Culex ; le virus se maintient dans la nature au moyen d’un cycle moustique–oiseau–moustique ; la transmission à des hôtes mammifères a lieu de manière accidentelle. Parmi les mammifères hôtes, les plus sensibles à l’infection par le virus de West Nile sont les équidés et l’homme, chez qui l’infection peut se manifester sous forme d’une méningo-encéphalite sévère. Les infections par le virus de West Nile étant des zoonoses potentiellement graves chez l’homme et chez les équidés, la fièvre de West Nile doit être considérée comme une priorité de santé publique et animale. Resté silencieux pendant plus d’une décennie, le virus de West Nile est réapparu en France à l’été 2015 en bordure de la Camargue, confirmant que les conditions de cette région sont favorables à l’émergence et à l’amplification du virus. Le réseau français d’épidémiosurveillance en pathologie équine (RESPE) a contribué à la détection précoce du virus de West Nile chez les chevaux. Au total, 49 chevaux étaient infectés, parmi lesquels 44 présentaient des signes cliniques, correspondant à une méningo-encéphalite pour 41 d’entre eux et à une hyperthermie seule pour les trois autres. Six chevaux parmi les 41 qui présentaient des signes neurologiques ont succombé à la maladie ou ont été euthanasiés (taux de létalité de 14,6 %).

Mots-clés

Camargue – Épizootie – Équidés – France – Homme – Réseau d’épidémiosurveillance en pathologie équine – RESPE – Virus de West Nile.

< Retour