Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Examen de la situation de la fièvre aphteuse en Afrique du Nord et risque d’introduction de la maladie en Europe

Auteur(s) : R. Bouguedour & A. Ripani

Résumé :

La fièvre aphteuse est une maladie extrêmement contagieuse affectant les artiodactyles, c’est-à-dire les bovins, les porcs, les ovins, les caprins et un certain nombre d’espèces de la faune sauvage. La maladie peut provoquer des pertes économiques considérables en cas d’introduction dans des pays précédemment indemnes, l’impact négatif étant dû à la baisse de productivité et aux restrictions imposées aux échanges internationaux de produits de l’élevage. Après avoir été indemnes de fièvre aphteuse pendant 15 ans, la Tunisie et l’Algérie ont subi une incursion de la maladie en 2014. La situation épidémiologique de la fièvre aphteuse et les mesures de contrôle en vigueur en Afrique du Nord sont très hétérogènes. Les séquences du virus de la fièvre aphteuse détecté en Tunisie et en Algérie durant l’épizootie de 2014 présentaient un pourcentage d’identité de 99 % avec celles d’une souche isolée en Libye en 2013. Bien que n’ayant pas été affecté par l’épizootie de 2014, le Maroc a lancé une campagne de vaccination préventive des bovins en août de cette même année. La distance assez courte séparant l’Afrique du Nord du Sud de l’Europe peut faciliter l’introduction d’agents pathogènes, y compris le virus de la fièvre aphteuse. L’histoire des maladies infectieuses a montré que la mer Méditerranée ne constitue pas une barrière suffisante pour arrêter les infections virales.

Mots-clés
Afrique du Nord – Algérie – Banque de vaccins – Fièvre aphteuse – Maroc – Mouvements d’animaux – REMESA – Risque d’introduction – Tunisie.

< Retour