Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Étiologie, pathogénie et contrôle de la theilériose chez les animaux domestiques

Auteur(s) : W.I. Morrison

Résumé :

Le genre Theileria comprend un grand nombre d’espèces de parasites vectorisés par les tiques, qui peuvent infecter diverses espèces d’animaux domestiques et sauvages, principalement des ruminants. Certaines de ces espèces, notamment T. parva et T. annulata, sont responsables de maladies lymphoprolifératives occasionnant une mortalité élevée, tandis que d’autres ne sont pas pathogènes. De nouvelles espèces pathogènes de Theileria ont été identifiées au cours des dix dernières années, en même temps qu’émergeaient des lignées pathogènes d’espèces précédemment non pathogènes. Les parasites du genre Theileria se caractérisent par le fait que certains stades de leur développement se déroulent à l’intérieur des leucocytes et des érythrocytes. La capacité de la plupart des espèces pathogènes de se multiplier de manière extensive pendant le développement intraleucocytaire participe à leur aptitude à déclencher une maladie. Cette propriété n’est toutefois pas le seul facteur d’apparition de la maladie, comme le montre l’exemple de T. parva qui a un taux de multiplication similaire à l’intérieur des cellules du buffle sans pour autant causer de maladie chez cette espèce. Ces parasites sont extrêmement pathogènes pour les espèces d’élevage, dont les jeunes sont particulièrement sensibles, de sorte que les méthodes de lutte recourant à la chimiothérapie ou à la prévention des infestations par les tiques s’avèrent coûteuses et difficiles à mener sur le long terme.

Mots-clés
Afrique – Bovin – Buffle – Immunité – Ovin – Theileria – Tique – Vaccination – Vecteur.

< Retour