Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Maladie épizootique hémorragique

Auteur(s) : N.J. Maclachlan, S. Zientara, G. Savini & P.W. Daniels

Résumé :

La maladie épizootique hémorragique (MEH) est une maladie virale transmise par des arthropodes qui affecte certains ongulés sauvages, en particulier le cerf de Virginie et plus rarement les bovins. Chez le cerf de Virginie, la maladie se manifeste par des lésions vasculaires semblables à celles occasionnées par le virus de la fièvre catarrhale ovine (FCO), auquel le virus de la MEH est étroitement apparenté. Sept sérotypes du virus de la MEH ont été répertoriés ; le virus Ibaraki, responsable de foyers sporadiques chez les bovins asiatiques appartient au sérotype 2. Les infections par les virus de la FCO et de la MEH ont une distribution mondiale et une épidémiologie assez semblables : les deux virus sont présents dans toutes les régions tropicales et tempérées du monde, leur transmission est assurée par les moucherons piqueurs du genre Culicoides et ils infectent de nombreuses espèces d’ongulés domestiques et sauvages. Néanmoins, la distribution mondiale et l’épidémiologie de l’infection par le virus de la MEH sont moins bien caractérisées que celles de l’infection par le virus de la FCO. La plupart des infections naturelles ou expérimentales des animaux d’élevage par le virus de la MEH (à l’exception de celles dues au virus Ibaraki) se présentent sous une forme infra-clinique ou asymptomatique ; néanmoins, des foyers de MEH affectant des bovins ont été récemment notifiés autour du bassin méditerranéen, dans l’île de la Réunion, en Afrique du Sud et aux États-Unis.

Mots-clés

Arbovirus – Moucheron piqueur Culicoides – Vaccination – Virus de la maladie épizootique hémorragique – Virus Ibaraki.

< Retour