Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Fièvre catarrhale ovine

Auteur(s) : N.J. Maclachlan, C.E. Mayo, P.W. Daniels, G. Savini, S. Zientara & E.P.J. Gibbs

Résumé :

La fièvre catarrhale ovine (FCO), maladie virale transmise par des arthropodes, affecte les ovins et d’autres espèces d’ongulés non africains. Les lésions vasculaires associées à la maladie sont analogues à celles observées chez l’homme lors de fièvres hémorragiques virales, avec un infarctus caractéristique, une hémorragie, une fuite vasculaire, un œdème et un choc hypovolémique. Fait important, la FCO n’est pas une zoonose. L’infection des ruminants et du vecteur (le moucheron piqueur du genre Culicoides) par le virus de la fièvre catarrhale ovine est endémique dans nombre de régions tropicales et tempérées du monde entier ; néanmoins, à l’intérieur de cette distribution mondiale, le virus est présent dans des écosystèmes relativement discrets (synonyme : épisystèmes) au sein desquels certaines espèces de moucherons piqueurs assurent la propagation de constellations spécifiques de sérotypes viraux. Certains virus de la FCO rapportés récemment chez les caprins, en particulier le sérotype 25 du virus (BTV-25) en Europe centrale, sont apparemment dotés de propriétés biologiques spécifiques. Leur épidémiologie ne semble pas dépendre des Culicoides en tant que vecteurs assurant la transmission virale. L’infection des ruminants par le virus de la FCO se manifeste souvent sous forme infra-clinique, mais des foyers de maladie clinique grave surviennent à intervalles réguliers aux franges septentrionale et méridionale de la distribution mondiale du virus, où l’infection est clairement saisonnière.

Mots-clés

Changement climatique – Fièvre catarrhale ovine – Fièvre hémorragique – Moucheron piqueur Culicoides – Virus de la fièvre catarrhale ovine.

< Retour