Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Définition d’un vecteur et d’une maladie à transmission vectorielle

Auteur(s) : D.W. Verwoerd

Résumé :

Dans le domaine biomédical, un vecteur peut être défini comme un être vivant (le plus souvent un arthropode) capable de transmettre une maladie à des hôtes vertébrés, dont l’homme. Il existe deux catégories fondamentales de vecteurs, à savoir les vecteurs mécaniques et les vecteurs biologiques. Les vecteurs mécaniques, toutes classes d’arthropode hématophage confondues, s’infectent en prélevant le micro-organisme pathogène au cours d’un repas de sang ; le pathogène est ensuite transmis à un deuxième hôte sans passer par un cycle de multiplication dans le corps du vecteur. Dans ce cas de figure, l’infection contractée par le vecteur est généralement de courte durée. Les variables fort complexes qui interviennent dans la transmission mécanique seront examinées dans le deuxième numéro de ce volume de la Revue scientifique et technique de l’Organisation mondiale de la santé animale (la Revue) (1). En revanche, dans le cas des vecteurs biologiques le micro-organisme pathogène passe par un cycle de multiplication dans le corps du vecteur, lequel demeure infectieux et peut transmettre l’infection à sa progéniture. D’un point de vue épidémiologique, cette deuxième catégorie de vecteurs est bien plus importante que la première en termes de capacités à faire émerger et à maintenir des foyers de maladie.

< Retour