Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Méthodes récentes de biologie moléculaire pour le diagnostic de la loque et de la nosémose

Auteur(s) : M.-P. Rivière, M. Ribière & M.-P. Chauzat

Résumé :

No. 21112013-00017-EN

Le déclin des colonies d’abeilles mellifères est un problème de plus en plus préoccupant dans les pays occidentaux. Les causes de ce déclin sont nombreuses ; les infections par divers agents pathogènes en font partie. Plusieurs techniques de biologie moléculaire ont été mises au point pour détecter et identifier les agents pathogènes affectant les abeilles mellifères. La plus sensible, spécifique et fiable de ces méthodes est l’amplification en chaîne par polymérase quantitative en temps réel (PCRq). Les auteurs font le point sur les travaux publiés faisant état de l’utilisation de la PCRq pour détecter, identifier et quantifier quatre pathogènes majeurs des abeilles mellifères : les bactéries Paenibacillus larvae et Melissococcus plutonius (responsables de la loque américaine et de la loque européenne, respectivement) et les microsporidies Nosema apis et N. ceranae (responsables de la nosémose). Le recours à la PCRq pour détecter les agents pathogènes des abeilles mellifères étant d’introduction récente, ces techniques vont certainement connaître une amélioration rapide ouvrant de nouvelles perspectives pour le diagnostic et la lutte contre les maladies. Ainsi, les techniques PCRq sont-elles appelées à devenir d’ici peu un outil puissant pour rechercher les causes de maladies infectieuses des abeilles mellifères et mieux comprendre les raisons du déclin des colonies d’abeilles.

Mots-clés
Abeilles – Abeilles mellifères – Amplification en chaîne par polymérase quantitative – Loque américaine – Loque européenne – Melissococcus plutoniusNosema apisNosema ceranae – Nosémose – Paenibacillus larvae.

< Retour