Mon panier (0)
Accueil > Fiche produit > Fiche extrait de produit
Fiche extrait de produit
Titre du produit :

Conduite d’une analyse des risques dans les exploitations aquacoles suisses afin d’organiser un programme de surveillance basé sur le risque (...)

Auteur(s) : N. Diserens, P. Presi, D. Bernet, G. Schüpbach-Regula & T. Wahli

Résumé :

No. 25062013-00002-EN

Cette étude avait pour objet d’évaluer le risque que présentaient les exploitations aquacoles suisses d’être infectées par les virus de la septicémie hémorragique virale (SHV) et de la nécrose hématopoïétique infectieuse (NHI), ou de disséminer ces maladies. Les facteurs de risque d’introduction et de propagation des virus de la SHV et de la NHI ont été définis et évalués en se basant sur des données publiées et sur l’avis d’experts. Il ressort de cette évaluation que le risque est élevé dans 49,3 % des 357 élevages aquacoles inventoriés en Suisse, modéré dans 49,0 % des élevages et faible dans 1,7 % des élevages. Aux termes de la Directive 2006/88/CE du Conseil relative à l’aquaculture dans l’Union européenne, la périodicité des contrôles officiels dans les exploitations aquacoles est définie en fonction du niveau de risque posé par ces exploitations. Une analyse de sensibilité a montré que l’approvisionnement en eau et les mouvements de poissons influaient fortement sur les résultats de l’appréciation du risque d’introduction de la SHV et de la NHI. Les mouvements de poissons exerçaient également une grande influence sur les résultats de l’appréciation du risque de propagation de ces maladies.

Mots-clés
Analyse du risque – Aquaculture – Exploitation aquacole – Facteur de risque – Nécrose hématopoïétique infectieuse – Septicémie hémorragique virale – Suisse.

< Retour